Forum Officiel de Lands Of Past Index du Forum
 
 
 
Forum Officiel de Lands Of Past Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

METAL SICKNESS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Officiel de Lands Of Past Index du Forum -> LANDS OF PAST -> Presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elyrius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2006
Messages: 147
Localisation: Auriol
Sexe:
Chanson de Lands Of Past favorite: Fallen Pledge

MessagePosté le: 09/08/2012 16:07:59    Sujet du message: METAL SICKNESS Répondre en citant

Propos d'Alexandra (clavier) et Olivier (piano, guitare) recueillis par Mr Zède Interview réalisée par mail le 2 juillet 2005

Lands Of Past, s'est crée en sous l'impulsion d'Alexandra et Olivier en 2001 mais ce n'est donc pas un groupe à proprement parler ; il est un réel projet studio. Tous les musiciens qui s'y sont greffés ont apporté leur touche technique, sans altérer le noyau des compositions. La participation de certains membres notamment Asphodel (Nowonmaï et Forbidden Grace) et Vince a permis à la musique de Lands Of Past de s'étoffer. Rencontre avec les deux têtes pensantes du groupe qui nous en apprennet plus sur le projet Lands Of Past...

Salut ! Désolé pour la question mais est ce que vous pouvez présenter le line up et "Call" ?

Alexandra et Olivier : Nous sommes tous les deux la base de Lands Of Past. Au fil du temps se sont rajoutés Olivier le batteur, qui vit à Paris, Gwendoline la violoncelliste, à Nantes, Marlène pour les chœurs, Jean Yves à la guitare. L’arrivée d’Asphodel, la chanteuse, nous a fait faire un grand pas, mais elle vit à Besançon. Sont venus enfin Vince et Sebastien, tout deux amis de longue date. C’est avec la touche personnelle de chacun que nous avons pu donner le jour à "Call", notre démo 3 titres de métal atmosphérique.

Le groupe qui était originalement un duo est devenu plus important. On l'impression que LOP est un concept où chacun peut amener sa pierre à l'édifice...

A la base en effet, c’est tous les deux qui avons composé la plupart des morceaux. A part le clavier et la guitare, nous travaillions tous les autres instruments sur ordinateur. Tous nos morceaux étaient composés de A à Z sur ordinateur, selon notre goût à tous les deux, selon notre point de vue. L’arrivée de nos chanteurs et musiciens, a permis de modifier certaines lignes, de les rendre plus originales. A partir de la base que constituaient nos >morceaux, chacun a pu s’exprimer librement et apporter ses idées. Nous avons travaillé et retravaillé toutes les modifications afin qu’elles plaisent à chacun.

Comment vous définiriez votre musique exactement ?

Alexandra et Olivier : Dans "Call", les trois morceaux sont complètement différents. Mais on nous a classés dans plusieurs registres. Nous dirions plutôt métal mélodique et atmosphérique. Nous avons voulu créer à travers nos morceaux des mondes imaginaires où chacun peut se perdre pour y rêver. C’est tout ce qui compte. Ce sont des mondes imaginaires très variés, c’est pourquoi chacun peu donner le nom qu’il souhaite à notre musique. Elle n’est pas figée dans un style. Elle évolue.

Comment s'est passé l'enregistrement de cet opus ? Combien de temps ça a pris ?

Alexandra et Olivier : On a commencé l’enregistrement en novembre 2004 et fini en mars 2005. Ca a été long car nous n’avons pas un matériel de professionnel, mais on n’a voulu prendre le temps de faire de notre mieux pour offrir quelque chose qui soit de qualité. Et nous n’avons pas mal réussi.

Tout a été autoproduit et le résultat est excellent. Vous continuerez l'autoproduction pour les réalisations à venir ?

Alexandra et Olivier : Pour le premier album, "Call Of The Depth", on continuera comme pour la démo "Call". La démo nous a servi à faire connaître notre musique, à partager nos rêves avec les gens qui l’ont aimée. On espère attirer l’attention de certains labels pour les >productions futures, mais ce n’est pas chose facile. On verra bien. Ce qui compte, c’est qu’on aime vraiment ce qu’on fait, et on s’auto produira le temps qu’il faudra.

Après écoute des titres on s'aperçoit que le travail de composition est énorme. Avez-vous atteint les objectifs fixés au début de l’écriture de l’album ? Quels étaient ces objectifs ?

Alexandra et Olivier : Nos premiers objectifs étaient vraiment de nous éclater et de partager notre passion avec les gens. On ne recherche pas la célébrité. Si nos morceaux plaisent, alors nos objectifs sont atteints. Nous avons voulu faire ça au mieux en recherchant de bons musiciens, si possible dans le sud, ce qui a été plutôt difficile (Gwendoline vient de Nantes, Asphodel de Besançon, Sébastien de Calais).
Ils ont fait progresser nos morceaux au point que nos objectifs ont été largement dépassés. Avant leur arrivée, on ne s’attendait pas à tant ! Pour une première démo, nous en sommes vraiment contents.

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur cette pochette ? Qu'est ce qu'elle représente ? Qui s'en est chargé ?

Alexandra et Olivier : La pochette de "Call" a été réalisée par Asphodel. Sa signification est pour l’instant secrète, chacun peut imaginer ce qu’il veut, mais la pochette de l’album apportera des indices sur les interprétations qu’on peut lui attribuer.

Vous avez des titres préférés dans cet opus ? Pourquoi ?

Olivier : "Fallen Pledge" car les intro au piano avec violoncelle, les duos, les guitares électriques à fond, pour moi c’est un morceau entraînant. Ca ferait pleurer du routier (C’est pour Vince ça !! rires)

Alexandra : J’aime beaucoup "Il Seme Maledetto", même si le volume du son au niveau de la voix n’est pas au top (on fera mieux pour l’album). Surtout la fin, avec les attaques au violon.

Avez vous eu des échos de cette réalisation ? Sont-ils positifs ?

Alexandra et Olivier : Quelques mauvais échos, oui, de quelques chroniques, mais très peu. La majorité des gens qui ont écouté, comme des chroniques à qui on a envoyé le CD, nous ont fait beaucoup d’éloges. On a été comparés à des groupes renommés tels que Within Temptation, Nightwish, Dying Tears. C’est plus que nous attendions.

Quelles sont vos influences musicales ? J'ai cru entrevoir pas mal de trucs...

Olivier : Mes groupes favoris sont Within Temptation pour "Mother Earth", Dying Tears (RIP), Cradle Of Filth à l’époque de "Dusk And Her Embrace". Ceux sont des influences, il n’est pas question de plagier.

Alexandra : J’aime beaucoup de style de musiques, certains peuvent être très différents de ce que je compose. Avantasia, Sonata Arctica, Red hot, Muse. Quand on compose, on est parfois plus influencés qu’on ne le voudrait. Si on trouve qu’une musique ressemble à du "déjà-entendu", on la vire. On essaie d’être le plus objectif possible.

Quelles sont vos sources d'inspiration quant à la composition ?

Alexandra et Olivier : La nature, la magie, le rêve, les contes et légendes. On veux pouvoir s’évader en écoutant Lands Of Past.

Et en ce qui concerne les compos, comment ça se passe ? Qui compose ?

Alexandra et Olivier : Comme on l’a dit, toutes les compos sont de nous deux. Nous travaillons ensemble pour créer les morceaux. Une fois qu’ils ont pris forme, chaque musicien vient arranger sa partie. Puis on écoute, on réécoute, on corrige en espérant améliorer le tout.

De quoi parlent les textes ? On sent des ambiances torturées...

Alexandra : Ca, c’est une question intime. Les textes parlent de sujets qui nous touchent… de ce qui se passe dans le fond de nos cœurs.

Avez vous été approchés par des labels ? Est ce que ça fait partie de vos objectifs ?

Alexandra et Olivier : Ca fait partie de nos objectifs. Mais pour l’instant aucune réponse pour être franc. On n’a envoyé la démo qu’aux labels français cependant, alors que certains labels d’autres pays semblaient intéressés. On aimerait se faire signer par un label français avant toute chose. On n’est pas pressés… on garde espoir et en attendant, on progresse doucement… doucement… à notre allure !!

Qu'attendez-vous de Lands Of Past ?

Alexandra et Olivier : Un premier album de bonne qualité, avec pas mal d’orchestration, et surtout à la hauteur des attentes des gens qui nous soutiennent et qui apprécient ce qu’on fait. On essaie de se donner à fond. Que Lands Of Past marche ou ne marche pas, on sera toujours là car on n’arrêtera jamais de composer. C’est une passion. Des gens continueront à aimer ou ne pas aimer, peu importe du moment qu’on arrive à en faire rêver quelques-uns, à partager cette passion.
Les compo du deuxième album on débuté, cela sera un peu plus heavy, mais ce sera toujours du Lands Of Past.

Est ce qu'un album est en préparation ?

Alexandra et Olivier : L’album "Call Of The Depts" est en préparation et on espère le sortir à la fin de l’année. Il sera constitué de 10 titres : tous sont déjà composés, les voix posées, il reste l’enregistrement de certains instruments et le mixage.
Mais chose promise, le son sera bon, les compos seront de Lands Of Past donc : violons et violoncelle à gogo, choeurs, guitares rythmiques en cavalcade. (rires).

Que pensez-vous de la scène métal française ?

Alexandra et Olivier : Le public augmente, petit a petit. Avant, le métal était assez peu connu du grand public. Ca commence à prendre de l’ampleur. Mais les groupes francais sont encore peu connus. Certains sortent du lot et se font entendre, Dying Tears (RIP), Anthemon, mais je ne pense pas qu’il y ait un jour un festival comme le Wacken en France ; ce n’est pas encore un pays assez ouvert, comme la Hollande, par exemple.

Est ce que le groupe aura vocation de se produire en concert ?

Olivier : Ce n’est vraiment pas à l’ordre du jour, mais… un jour peut-être… pourquoi pas ?

Des anecdotes de repets ?

Alexandra et Olivier : Oui : pas de répets : il ne faut pas oublier que c’est un projet studio. On compose nos morceaux sur ordi, les musiciens viennent enregistrer tour à tour leurs parties. C’est impossible de répéter ensemble comme un vrai groupe : nous vivons tous aux quatre coins de la France et on ne peut pas poser des congés tous en même temps !!! (rires). C’est bien pour ça qu’on se donne le titre de ‘projet studio’, et qu’on n’a pas encore l’intention de faire de concerts.

Quels sont les disques qui tournent sur vos platines en ce moment ?

Olivier : Encore et toujours "Dusk And Her Embrace" de Cradle je ne m’en lasse pas. Sinon "Mother Earth" de Within temptation, "In A Reverie" de Lacuna Coil. Je viens de découvrir Autumn. Superbe.

...et le livre de chevet ?

Alexandra : J’adore lire, alors sur mon chevet, il n’y en a jamais qu’un. J’ai très souvent des livres de Bernard Werber. En ce moment, je lis "Anges Et Démons" de Dan Brown.

Olivier : Un livre, euh, c’est pas trop mon truc ça les livres mais plus des DVD ou jeux vidéo (rires).

Le mot de la fin ?

Alexandra : Ce sont les passions qui font avancer dans la vie. J’ai un mot pour toutes les personnes de la terre : qu’elles se nourrissent de rêves et qu’elles aillent au bout de leurs passions, que jamais elles ne laissent tomber. Et puis un grand merci à nos musiciens et aux gens qui nous soutiennent.
_________________
Bien le bonjour à vous...
Je me présente, Olivier Jablonski,
de Lands of past...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 09/08/2012 16:07:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Officiel de Lands Of Past Index du Forum -> LANDS OF PAST -> Presse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com